Sainte-unique 

L’inscription au linteau ouest de l’église principale du monastère  nous informe que «La rénovation de l’église de la Sainte-unique faite en 1840 par les soins et sous la direction du très saint évêque Prokopios Kallonas». 

La rénovation du monastère est liée à l’histoire du vœu de Théodoros Kolokotronis, qui s’était retrouvé dans ce monastère avant le début de la Guerre d’indépendance grecque. Une inscription à l’intérieur de l’église nous indique que le monastère a été aménagé et a acquis sa forme actuelle en 1868. Sur le territoire du monastère, on distingue les vestiges des bâtiments plus anciens (probablement du 17e siècle).

L’icône de la Vierge, ornée d’un revêtement en argent, est conservée sur l’iconostase en marbre de l’église de ce monastère. Une inscription gravée sur son revêtement se réfère à Théotokos (Mère de Dieu) en la caractérisant comme «l’espoir unique de tous». L’iconostase de l’église est sculptée en bois et porte l’inscription «De la main d’Ioannis Argyris, 1841, Juillet».

Accès : Route asphaltée

TEMPLES ET MONASTÈRES DE CYTHÈRE
Instagram
Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Follow us