Saint Jean sur la Falaise

À environ 60 m d’altitude au-dessus de Kapsali, en montant un escalier de 12 marches, nous arrivons à la porte d’entrée du monastère, où on distingue une inscription commémorative de sa rénovation par un moine dénommé Ioannikis Saninos en 1725. Par un escalier en pierre, on arrive dans une galerie voûtée de 6 m de longueur et de 2 m de hauteur, au-dessus de laquelle on avait construit une auberge qui était divisée en deux salles (cellules) et une cuisine. Au-dessus de la sortie de la galerie, il y a une inscription illisible, dont les seuls mots conservés sont «à partir des fondations» ce qui signifie la construction initiale.

Selon la tradition orale, le premier monastère a été construit ici environ en 1600 et hébergeait 5 ou 6 moines. Une petite citerne (réservoir d’eau) est adjacente à l’auberge. En poursuivant la montée, nous arrivons à une petite grotte. À droite, on distingue les fondations d’une bâtisse au bord de la falaise, qui sont probablement les vestiges de l’ancienne église de Saint Jean Baptiste.

Le synaxaire de 1857 comporte une inscription qui indique que cette grotte avait inspiré l’Apocalypse à Saint Jean le Théologien, et que la naissance de Saint Jean Baptiste a été fêtée dans ce monastère.

Accès : Route goudronnée jusqu’à l’entrée du camping puis chemin de terre carrossable.

TEMPLES ET MONASTÈRES DE CYTHÈRE
Instagram
Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Follow us